Chantier Orgeval septembre 2018

La réalisation d’un mur en parpaing par l’Entreprise de terrassement et de maçonnerie DORKEL à Orgeval fait partie des constructions les plus basiques en comparaison aux murs coulés où il faut mettre en place les coffrages et attendre que le béton sèche. Dans la catégorie des murs en parpaing, on va distinguer deux types de murs différents. Les premiers sont faits avec des parpaings pleins et les deuxièmes avec des parpaings à bancher (parpaings creux).

Méthode

Une des premières choses à vérifier est la planéité de votre fondation. Comme tous les murs celui en parpaing ne déroge pas à la règle et il vous faudra bien sûr des fondations.

On va maintenant pouvoir commencer à réaliser notre mur. Il faudra garder en mémoire que entre chaque couche de parpaing, il sera nécessaire de décaler votre parpaing de 1/3 de sa longueur comme sur le dessin ci-dessous. Il faudra donc prévoir des coupes et donc le matériel adapté pour les effectuer.


Alignement des parpaings

Pour commencer votre mur, vous commencerez par déposer un lit de mortier sur votre semelle pour pouvoir poser votre parpaing. Prenez votre temps pour la première rangée car il ne faut surtout pas commencer à créer un décalage sur la verticalité. Posez votre premier parpaing en vérifiant sa verticalité grâce à un niveau. Vous allez ensuite pouvoir tendre un cordeau pour aligner tous vos parpaings sur le premier. Attention, même si le cordeau est censé vous garantir une verticalité si vous vous alignez sur le premier, il n’est pas interdit de prendre une grande règle pour effectuer une vérification globale sur l’ensemble de la rangée. Une fois votre rangée terminée, il va falloir faire les joints de mortier entre chaque parpaing qui seront séparés d’environ 1 cm les uns des autres. Vous n’aurez ensuite qu’à réitérer le processus pour toutes les rangées.

Avec un mur en parpaing à bancher il faudra reprendre le même principe mais vous aurez ici la possibilité de mettre des armatures au niveau des trous. Vous devrez disposer des armatures horizontalement et verticalement. Dans le plan vertical vous pourrez prendre des HA10 ou HA 12. Horizontalement on prend en général des diamètres plus petits (HA6 ou HA8). On pourra utiliser des fils de fers pour bien bloquer les armatures et éviter qu’elles ne bougent lors de la phase de coulage du béton. La mise en œuvre est ensuite la même que pour un mur en parpaing classique sauf que l’on n’aura pas besoin de réaliser un joint de mortier entre chaque couche. Une fois tous les parpaings mis en place, il ne reste plus qu’à couler le béton et attendre qu’il sèche.